Prima le parole à Wasselone

Dimanche 1er octobre 2017 à 17h, Église protestante à Wasselonne

À la charnière des XVIe et XVIIe siècles, Monteverdi est à la fois le musicien de la synthèse des styles et des influences, et le précurseur de l’esprit baroque en musique. Mais comment le génial compositeur des Vêpres, des Madrigaux, et de l’Orfeo approche-t-il ces différents genres ? Le sacré et le profane s’opposent-ils vraiment ou ne sont-ils nalement que les différentes facettes de sentiments universels ? La Chapelle Rhénane propose une plongée dans cet univers monteverdien, grâce à une distribution miniature pour un effet maximum : deux ténors, mêlant de nombreuses cordes à leur arc, mènent l’enquête et tentent de répondre à ces questions.

Benoît Haller et Christophe Einhorn, ténors
Élodie Peudepièce, violone
Sébastien Wonner, clavecin
Marie Bournisien, harpe

Prochain concert : Prima le Parole

Jeudi 9 mars 2017 à 20h, Église du Bouclier à Strasbourg

Pour son premier concert 2017 dans le cadre de sa saison à Strasbourg, la Chapelle Rhénane propose un voyage aux sources du baroque : « Prima le parole », d’abord le texte.

À la charnière des XVIe et XVIIe siècles, Monteverdi est à la fois le musicien de la synthèse des styles et des influences, et le précurseur de l’esprit baroque en musique. Mais comment le génial compositeur des Vêpres, des Madrigaux, et de l’Orfeo approche-t-il ces différents genres ? Le sacré et le profane s’opposent-ils vraiment ou ne sont-ils nalement que les différentes facettes de sentiments universels ? La Chapelle Rhénane propose une plongée dans cet univers monteverdien, grâce à une distribution miniature pour un effet maximum : deux ténors, mêlant de nombreuses cordes à leur arc, mènent l’enquête et tentent de répondre à ces questions.

Avec
Benoît Haller et Christophe Einhorn, ténors
Élodie Peudepièce, violone
Sébastien Wonner, clavecin
Marie Bournisien, harpe

Plus d’infos et billetterie en ligne

Prochain concert : Le Fils Prodigue

Le 19 novembre à 17h30, au Collège des Bernardins à Paris
Le 7 décembre à 20h, en l’Église Sainte-Aurélie à Strasbourg

Marc-Antoine Charpentier est certainement le compositeur français le plus intéressant de la période baroque ; tout comme Schütz, il tire l’essentiel de son inspiration de la nouvelle musique née en Italie au début du XVIIe siècle. À côté de ses innombrables et célèbres Lamentations et autres motets sacrés, on compte parmi ses compositions quelques Histoires Bibliques, sur le modèle du compositeur romain Giacomo Carissimi.

Le modèle italien conduit cependant à deux développements très différents en Allemagne et en France : Schütz réalise une fusion géniale de cette influence avec sa propre culture luthérienne, dans laquelle spiritualité, profondeur, proximité entre la musique et le texte atteignent un miraculeux sommet. Charpentier, quant à lui, baigne dans une tradition catholique et intègre des danses dans ses compositions ; perfection des sonorités et intensité harmonique constituent les buts ultimes de son art.

Lire la suite et accéder à la billetterie…

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Recevez notre lettre d’informations par eMail environ 6 fois par an en fonction de l’actualité de la Chapelle Rhénane. Ne manquez plus aucune information sur l’activité de l’ensemble ! Vous pouvez facilement vous désinscrire par la suite, si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre.

Votre adresse est bien enregistrée !