Bach : Passion selon Saint-Matthieu

La Chapelle Rhénane s’est intensivement consacrée à une nouvelle approche des oratorios de Bach : après la Passion selon Saint-Jean en 2008 (enregistrée pour ZigZag-Territoires et diffusée plus de 20 fois dans toute l’Europe), elle a abordé la Saint-Matthieu en 2009, puis l’Oratorio de Noël en 2010 et finalement la Messe en Si en 2014, en profitant systématiquement de son ancrage en Alsace pour faire appel en France et en Allemagne à des solistes et instrumentistes réputés.

Cette approche singulière est rendue possible par l’utilisation d’effectifs resserrés, mettant en exergue l’expression individuelle et la puissance émotionnelle collective. Mais il s’agit aussi pour Benoît Haller de rendre justice à l’esprit de la composition en restituant fidèlement la rhétorique et la déclamation : articulation, phrasé, mouvement, tension globale constituent les outils convergeant vers un seul objectif : toucher l’auditeur au plus profond.

Distribution

Chœur 1 :
Solistes SATTB
Ripiénistes SATB
Orchestre : 7 violons, 2 altos, violoncelle, viole de gambe, contrebasse, 2 flûtes, 2 hautbois, basson, orgue

Chœur 2 :
Solistes SATB
Ripiénistes SATB
Orchestre : 7 violons, 2 altos, violoncelle, contrebasse, 2 flûtes, 2 hautbois, basson, clavecin

52 musiciens + Benoît Haller (direction). Durée 2h45

 

Concerts

2009 : Abbaye de Royaumont, Théâtre des Gémeaux de Sceaux
2010 : Concerts Parisiens, Sainte-Hermine Vendée
2018 : Bachfest Leipzig (14 juin)

Heinrich Schütz : Psaumes de David

Programme

Warum toben die Heiden
Psaume 2 – SWV 23 – à quatre chœurs
Wie lieblich sind dein Wohnungen
Psaume 84 – SWV 29 – à deux chœurs
Ach, Herr, straf mich nicht
Psaume 6 – SWV 24 – à deux chœurs
Der Herr sprach zu meinem Herren
Psaume 110 – SWV 22 – à trois chœurs
Wohl dem, der nicht wandelt
Psaume 1 – SWV 28 – à deux chœurs
Wohl dem, der den Herren fürchtet
Psaume 128 – SWV 44 – à quatre chœurs
Aus der Tiefe ruf ich, Herr, zu dir
Psaume 130 – SWV 25 – à deux chœurs
Danket dem Herren
Psaume 136 – SWV 45 – à quatre chœurs
Lobe den Herren, meine Seele
Psaume 103 – SWV 39 – à deux chœurs
Die mit Tränen säen
Psaume 126 – SWV 42 – à deux chœurs
Jauchzet dem Herren, alle Welt
Psaume 100 – SWV 36a – à trois chœurs
Ich freu mich des, das mir geredt ist
Psaume 122 – SWV 26 – à quatre chœurs
Singet dem Herrn ein neues Lied
Psaume 98 – SWV 35 – à deux chœurs
Ich danke dem Herrn
Psaume 111 – SWV 34 – à quatre chœurs
Wohl dem, der den Herren fürchtet
Psaume 128 – SWV 30 – à deux chœurs
Danket dem Herren, denn er ist freundlich
Psaume 136 – SWV 32 – à quatre chœurs

Les vingt-six Psaumes de David destinés à l’office religieux de Dresde, dédiés au prince de Saxe et publiés en 1619 constituent le premier témoignage de la brillante fusion entre la nouvelle musique née en Italie et la culture luthérienne du jeune Heinrich Schütz. Ils s’inspirent directement de l’enseignement de Giovanni Gabrieli et de l’architecture riche en tribunes de St-Marc de Venise. Ces psaumes sont autant de tableaux : chacun se définit par ses dimensions, ses techniques, son dégradé de couleurs plus ou moins contrastées, l’énergie qui s’en dégage. On en oublierait presque qu’il s’agit de musique spirituelle : ce n’est pas là la musique d’un clan religieux, c’est l’expression de sentiments humains, tantôt primitifs, violents et tribaux, tantôt subtils, tendres et civilisés.

La Chapelle Rhénane a développé son identité artistique par le biais de la musique de Heinrich Schütz (1585-1672), le plus grand compositeur allemand avant Johann Sebastian Bach. L’ensemble se consacre aux Psaumes de David depuis 2009 et a publié un album discographique à ce recueil, paru en 2012 au label K617.
Distribution

SSAATTBB
2 violons, 2 violes de gambe, 1 violone, 2 cornets à bouquin et flûtes, 2 saqueboutes, dulciane, théorbe.
19 musiciens dont Benoît Haller (ténor et direction). 75 mn.

Concerts

2009 : Folle Journée de Nantes, Strasbourg
2012 : Évron, Sarrebourg, Oude Muziek Utrecht
2016 : Festival du Haut-Jura, Strasbourg

Jubilé 2017

Telemann 250 – Réformation 500
Programme

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Die Donnerode TWV 6:3
3 trompettes, timbales, 2 cors, 2 flûtes, 2 hautbois, basson, 10 cordes

Johann Sebastian Bach (1685-1750) :
Cantate de la Réformation
« Ein feste Burg ist unser Gott » BWV 80
3 trompettes, timbales, 2 flûtes, 3 hautbois, basson, 10 cordes

On célèbrera le 25 juin 2017 le 250ème anniversaire de la mort de Georg Philipp Telemann. Le texte de l’ode, une adaptation versifiée des psaumes 8 et 29, provient du prédicateur danois Andreas Cramer. La composition, qui commémore le tremblement de terre de Lisbonne (1er novembre 1755), a été créée le 11 mars 1756 à Hambourg et a eu un retentissement tel que Telemann ajouta une seconde partie à l’ouvrage en 1760.

Le 31 octobre 1517, Martin Luther publiait ses 95 thèses pour réformer l’Église. La cantate BWV 80 pour la fête de la Réformation repose essentiellement sur les 4 strophes du cantique de Luther « C’est un rempart que notre Dieu », devenu l’hymne luthérien par excellence.

Distribution

SSAATTBB
3 trompettes, 2 cors, 2 flûtes, 2 hautbois, basson, 10 cordes, orgue, chef.
29 musiciens + Benoît Haller (direction). 70 mn.

Händel : Motets Romains

Programme

Georg Friedrich Händel (1685-1759) :

Laudate pueri Dominum HWV 237
SSATB, 2 hautbois, basson, 2 violons, 2 altos, violoncelle, contrebasse, orgue 

Johann Sebastian Bach (1685-1750) :
Suite pour orchestre n°1 en Do Majeur BWV 1066
2 hautbois, basson, 2 violons, alto, violoncelle, contrebasse, orgue 

Georg Friedrich Händel (1685-1759) :  

Dixit Dominus HWV 232
SSATB, 2 hautbois, basson, 2 violons, 2 altos, violoncelle, contrebasse, orgue

Aux côtés de Johann Sebastian Bach, Georg Friedrich Händel personnifie de nos jours l’apogée de la musique baroque. Né et formé en Saxe, installé quelques mois à Hambourg avant un séjour initiatique et itinérant de trois ans en Italie, revenu brièvement à Hanovre avant de s’établir définitivement en Angleterre, il réalisa dans son œuvre une synthèse magistrale des traditions musicales de l’Allemagne, de l’Italie, de la France et de l’Angleterre. Lors de son séjour italien, il compose les trois brillants motets de ce programme ; on lui suggère à cette occasion de se convertir au catholicisme, invitation qu’il décline avec politesse et fermeté.

Distribution

SSATB
2 hautbois, basson, 2 violons, 2 altos, violoncelle, contrebasse, orgue
15 musiciens dont Benoît Haller (ténor et direction). 70 mn.

Concerts

2016 : Festival Bach de Lausanne, Strasbourg

Bach : 4 cantates chorales

Programme

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Aus der Tiefen rufe ich, Herr, zu dir • BWV 131
De profundis – Psaume 130 (SATB, hautbois, violon, 2 altos, BC)
Mülhausen 1707 – 21 mn

Nun komm, der Heiden Heiland • BWV 61
Pour le 1er dimanche de l’Avent (SATB, 2 violons, 2 altos, BC)
Weimar 1714 – 14 mn

Himmelskönig, sei willkommen • BWV 182
Pour le dimanche des Rameaux (flûte à bec, 2 violons, 2 altos, BC)
Weimar 1714 – 26 mn

Christ lag in Todesbanden • BWV 4
Pour la fête de Pâques (SATB, 2 violons, 2 altos, basse continue)
Mülhausen 1707 – 22 mn

2 cantates de Mülhausen composées en 1707 (la BWV 131 est même vraisemblablement la première cantate composée par Bach), et 2 cantates de Weimar composées en 1714. Donc 4 cantates de jeunesse qui s’apparentent toutes plus ou moins aux style de la « Choralkantate », avec aussi la particularité de nécessité de 2 parties d’altos. Les thématiques sont aussi bien équilibrées : Appel à l’aide (De profundis) auquel succède la célébration de l’Avent (BWV 61). Puis l’entrée de Jésus à Jérusalem (Rameaux) pour finir avec la Résurrection (BWV 4). Les airs et duos sont assez bien répartis entre les 4 solistes, ce qui est évidemment un plus pour la variété du concert.

Distribution

SATB
1 hautbois/flûte, 2 violons, 2 altos, violone, contrebasse, orgue.
12 musiciens dont Benoît Haller (ténor et direction). 83 mn.

Charpentier : le Fils Prodigue

Programme

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)

Filius prodigus H.399
Histoire sacrée pour dessus, haute-contre, taille et basse, deux violons, viole et basse continue

Domine non secundum H.433
Motet pour basse, deux violons et basse continue

Laetatus sum H.161
Psaume 121 pour dessus, haute-contre, taille et basse, deux violons, viole et basse continue

Beata est, Maria H.25
Motet pour haute-contre, taille, deux violons et basse continue


Magnificat H.79
pour dessus, haute-contre, taille et basse, deux violons, viole et basse continue

Tout comme Schütz, compositeur familier de la Chapelle Rhénane, Marc-Antoine Charpentier tire l’essentiel de son inspiration de la nouvelle musique née en Italie au début du XVIIe siècle. À côté de ses innombrables et célèbres Lamentations et autres motets sacrés, on compte parmi ses compositions quelques Histoires Bibliques, sur le modèle du compositeur romain Giacomo Carissimi. Mais tandis que Schütz réalise une fusion géniale de cette influence avec sa propre culture luthérienne, dans laquelle spiritualité, profondeur, proximité entre la musique et le texte atteignent un miraculeux sommet, Charpentier, quant à lui, baigne dans une tradition catholique et intègre des danses dans ses compositions ; perfection des sonorités et intensité harmonique constituent les buts ultimes de son art.

Distribution

SATB
2 violons, viole, violone, théorbe, orgue.
10 musiciens dont Benoît Haller (ténor et direction). 62 mn.

Concerts

2012 : Strasbourg, Stuttgart
2013 : Saarbrücken
2016 : Collège des Bernardins Paris

Musique en temps de guerre

La guerre de Trente Ans (1618-1648)
Programme

Heinrich Schütz (1585-1672) :

Ich hab mein Sach Gott heimgestellt
SSATB // Kleine Geistliche Konzerte 1636

Komm, heiliger Geist, Herre Gott
SSAATTBB, 2 violons, 4 violes de gambe // Symphoniæ Sacræ III 1650

Samuel Scheidt (1587-1654) :

Richte mich Gott – Sende dein Licht und deine Wahrheit
SSAATTBB, Sacrae Cantiones 1620

Johann Hermann Schein (1586-1630) :

Selig sind, die da geistlich arm sind
SSATB, 2 violons, 4 violes de gambe // Ander Theil geistlicher Concerten 1626

Ist nicht Ephraim mein teurer Sohn
SSAATTBB // Cantiones Sacrae 1615

Franz Tunder (1614-1667) :

Wend’ ab deinen Zorn, lieber Herr, mit Gnaden
SSATTB, 2 violons, 4 violes de gambe

Hosianna dem Sohne David
SSATB, 2 violons, 4 violes de gambe

Matthias Weckmann (1616-1674) :

Wenn der Herr die Gefangenen von Zion
SATB, 2 violons, 3 violes de gambe

Es erhub sich hein Streit
SSTTB, 2 violons, 4 violes de gambe

La guerre de Trente ans a déchiré l’Europe entière. Elle a fortement influencé les compositeurs allemands luthériens, leur inspirant des œuvres d’une profondeur saisissante dans lesquelles l’espoir se formule comme un cri d’une humanité sans équivalent dans l’histoire de la musique.

Distribution

SSAATTBB
2 violons, 4 violes de gambe, théorbe, orgue.
16 musiciens dont Benoît Haller (ténor et direction). 62 mn.

Un Noël Saxon

Programme

Johann Rosenmüller (1619-1684) :

Evangelium am Heiligen Christtage
SSAATTTBB, 2 violons, 2 violes de gambe, 2 cornets à bouquin, 2 saqueboutes, dulciane

Gloria in excelsis Deo / Das Wort ward Fleisch
SSATTB, 2 violons, 2 cornets à bouquin, 2 violes de gambe, 2 saqueboutes

Entsetze dich, Natur
SSATTB, 2 violons, 2 cornets à bouquin, 2 saqueboutes, 2 violes de gambe
 

Heinrich Schütz (1585-1672) :

Weihnachtshistorie
SSAATTTBB, 2 violons, 2 violes de gambe, 2 cornets à bouquin, 2 saqueboutes, dulciane

Siehe, es erschien der Engel Joseph im Traum
SSAATTBB, 2 violons, 2 saqueboutes, dulciane

Johann Rosenmüller enseigne à l’école Saint-Thomas de cette Leipzig, avant d’être nommé organiste à l’église Saint-Nicolas. En 1653, le conseil municipal de Leipzig lui promet la succession au poste de cantor de Saint-Thomas, mais sa carrière s’achève brutalement au printemps 1655 lorsqu’il se voit soupçonné de délits. Il réussit à s’échapper de prison et à gagner Hambourg, avant de s’établir comme musicien et compositeur à Venise en 1658. De 1678 à 1682, il est compositeur à l’Hospice de la Pietà, le célèbre orphelinat pour jeunes filles, où Antonio Vivaldi sera Maître de Concerts durant la première moitié du 18e siècle. En 1674, Rosenmüller revint en Allemagne en tant que maître de chapelle de la cour du prince de Braunschweig-Wolfenbüttel. À l’instar de celle de Schütz, son œuvre vocale est très inspirée par l’Italie.

Distribution

SSAATTTBB
2 violons, 2 violes de gambe, 2 cornets à bouquin, 2 saqueboutes, dulciane, orgue, théorbe.
20 musiciens dont Benoît Haller (ténor et direction). 76 mn.

A Broken Consort

Choyons Schütz
Programme

Heinrich Schütz (1585-1672) :

Ich hab mein Sach Gott heimgestellt
SSATB // Kleine Geistliche Konzerte 1636

Komm, heiliger Geist, Herre Gott
SSAATTBB, 2 violons, 4 violes de gambe // Symphoniæ Sacræ III 1650

Samuel Scheidt (1587-1654) :

Richte mich Gott – Sende dein Licht und deine Wahrheit
SSAATTBB, Sacrae Cantiones 1620

Johann Hermann Schein (1586-1630) :

Selig sind, die da geistlich arm sind
SSATB, 2 violons, 4 violes de gambe // Ander Theil geistlicher Concerten 1626

Ist nicht Ephraim mein teurer Sohn
SSAATTBB // Cantiones Sacrae 1615

Franz Tunder (1614-1667) :

Wend’ ab deinen Zorn, lieber Herr, mit Gnaden
SSATTB, 2 violons, 4 violes de gambe

Hosianna dem Sohne David
SSATB, 2 violons, 4 violes de gambe

Matthias Weckmann (1616-1674) :

Wenn der Herr die Gefangenen von Zion
SATB, 2 violons, 3 violes de gambe

Es erhub sich hein Streit
SSTTB, 2 violons, 4 violes de gambe

Salomé et Benoît Haller ont chacun développé leur carrière de musiciens professionnels de manière fort différente : la première s’est produite sur les plus grandes scènes d’opéra d’Europe et avec les ensembles les plus célèbres du baroque français ; le second a développé sa carrière de chanteur outre Rhin tout en fondant son propre ensemble, la Chapelle Rhénane, qui compte aujourd’hui parmi les plus importants dans le riche paysage de la musique ancienne.

Et pourtant, le frère et la sœur partagent une même passion pour la musique baroque allemande : de Schütz à Buxtehude, de Telemann à Bach, ils ont développé ce récital inédit autour de l’idée du Broken Consort : leurs deux voix se mêlent à celles des instruments à vent, comme si ces derniers remplaçaient d’hypothétiques chanteurs, pour former un ensemble aussi fondu qu’un octuor à cordes, aussi expressif qu’un ensemble purement vocal.

Distribution

Salomé Haller (soprano), Benoît Haller (ténor)
1 cornet à bouquin et flûte, 1 saqueboute et flûte, 1 violon, 1 basson, 1 violone, 1 orgue.
8 musiciens. 70 mn

Distribution

2015 : Saverne, Strasbourg
2016 : Froville, Sarrebourg, Gigny-sur-Suran, Sinfonia en Périgord, Gruyères

Share This

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Recevez notre lettre d’informations par eMail environ 6 fois par an en fonction de l’actualité de la Chapelle Rhénane. Ne manquez plus aucune information sur l’activité de l’ensemble ! Vous pouvez facilement vous désinscrire par la suite, si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre.

Votre adresse est bien enregistrée !