La Chapelle Rhénane renoue avec sa tradition des concerts strasbourgeois du 18 janvier, avec un programme consacré aux motets de Heinrich Schütz et Dietrich Buxtehude. Le point de départ d’une année 2015 haute en couleur et forte en activité !

Un an avant le traité de Westphalie, Heinrich Schütz compose le deuxième volume des Symphoniae Sacrae. De cet ensemble de motets conjurant la guerre de Trente Ans jaillit une foi profondément ancrée dans le luthéranisme, mais surtout une joie exubérante inspirée par les nouvelles compositions de Monteverdi et la lumière italienne. Quelque cinquante ans plus tard, Dietrich Buxtehude réalise une synthèse étonnamment semblable : lui aussi puise dans la Bible les versets les plus enclins à susciter l’émotion et à décrire la relation intime qui lie le divin et l’humain. La proximité entre ces deux maîtres du premier baroque allemand sert de fil conducteur à ce récital au sein duquel virtuosité, expressionnisme et éclat se conjuguent à tous les temps.

Dialogues d’espérance pour voix et instruments
– le 16 janvier 2015 à 20h30 à l’église Saint-Vincent de la Teste de Buch
– le 18 janvier 2015 à 17h à l’église du Bouclier à Strasbourg.

 

visuel 18 janvier 2015

Magnificat – Dialogues d’Espérance pour voix et instruments

Share This

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Recevez notre lettre d’informations par eMail environ 6 fois par an en fonction de l’actualité de la Chapelle Rhénane. Ne manquez plus aucune information sur l’activité de l’ensemble ! Vous pouvez facilement vous désinscrire par la suite, si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre.

Votre adresse est bien enregistrée !